L'autodialyse

Certains centres de dialyse encouragent leurs patients à jouer un rôle actif dans leur traitement. L'autodialyse peut se faire dans les unités de dialyse classiques. Souvent, les unités d'autodialyse sont loin du centre de dialyse principal (par ex. dans de petits hôpitaux, des centres de soins ou des cliniques autonomes).

Dans ce type d'établissements, on forme les patients aux procédures nécessaires pour réaliser la dialyse. Les patients effectuent certaines de ces procédures, mais le personnel infirmier continue à les y aider. Cela signifie que les patients jouent un rôle beaucoup plus actif dans leur traitement par dialyse et prennent parfois le contrôle total.

La durée de la formation dépend de la part de responsabilité que prendra le patient pour réaliser le traitement. La formation peut être dispensée en petits groupes, de sorte que le patient soit progressivement plus autonome dans son traitement.

Au cours de la formation, le patient apprend à réaliser certaines des tâches suivantes, lorsqu'il s'y sent prêt :

L'autodialyse

  • • préparer le matériel et les fournitures ;
  • • placer l'aiguille dans l'abord vasculaire ;
  • • administrer le médicament ;
  • • surveiller la machine ;
  • • vérifier la tension artérielle et le pouls ;
  • • noter les traitements effectués ;
  • • nettoyer le matériel et la pièce où la dialyse a été réalisée.

Les bénéfices de l'autodialyse :

  • • un meilleur contrôle vis-à-vis du traitement ;
  • • le patient est mieux informé sur la dialyse, les médicaments et les résultats thérapeutiques ;
  • • les patients sont entourés de patients en « relativement bonne santé » qui portent un intérêt à leur dialyse ;
  • • le calendrier des dialyses est souvent moins strict.

Les inconvénients de l'autodialyse :

  • • il faut davantage de temps pour installer et désinstaller la machine ;
  • • les jours et heures prévus de dialyse doivent être respectés ;
  • • le temps de trajet pour se rendre à l'unité de dialyse, le stationnement et le trajet retour doivent être pris en compte.

Dans certains centres, vous pouvez faire certaines ou toutes les étapes de la prise en charge de façon autonome, en fonction de ce que vous vous sentez prêt à faire. C'est ce que l'on appelle les soins partagés. Dans cette situation, vous et le personnel infirmier vous mettrez d'accord sur un programme et vous reverrez ensemble régulièrement quels soins seront effectués en soins partagés.